Qui suis-je ?

Une vie à priori ordinaire, un accident de la vie et toute une vie transformée !

quisuisjeJ’ai la trentaine, originaire d’un petit village de Normandie.

Le bac en poche, vers quelles études m’orienter ? J’aime accueillir, recevoir…donc naturellement je me dirige vers une école hôtelière. Je me rends vite compte que je suis plus attirée par le fait de m’occuper du personnel que des clients, je décide alors de poursuivre mes études par une école en Ressources Humaines à Paris. Pourquoi Paris ? J’ai toujours été attirée par cette ville. Petite, j’aimais me rendre à Paris chez mon oncle ou ma marraine. J’aimais cette vie citadine trépidante. Ma décision était prise : je viendrai un jour habiter à Paris !

Voilà le topo après quelques années passées à Paris : un Master I administration du personnel et gestion de l’emploi, un Master II management et direction des ressources humaines, rencontre avec l’homme de ma vie, premier job en RH dans un hôtel et une super bande d’amis !
Toujours attirée par l’aventure et les expériences wahhooooo, nous décidons de partir pendant un an en Australie. Rencontres, découvertes, apprentissage de l’anglais, une aventure unique à 2, une expérience inoubliable.
Et vient le temps de rentrer. Nous reprenons une vie parisienne pendant quelques années. Ma vie est marquée par la naissance de nos enfants. J’apprends la vie de maman, ses joies, ses grands bonheurs mais aussi ses difficultés.
Puis, une nouvelle envie d’aventure, de challenge, de défi personnel, une envie de sortir du « cadre trop cadré » de l’entreprise. Après 7 ans, je quitte mon doux statut de salarié et je crée mon cabinet de conseil en Ressources Humaines spécialisé dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Créer ma société était LE bon choix ! J’étais plutôt contente de mon activité… jusqu’au jour où mon mari a une proposition de job à la Martinique. Vite, une liste des pour et contre s’impose. Beaucoup de pour…un grand contre…que va devenir mon activité pro ??? Je relativise : pas de souci, je développerai mon activité à la Martinique tout en maintenant une activité sur Paris.

La réalité ? Ça ne s’est pas du tout passé comme cela. A peine arrivés sous le soleil antillais et me voilà avec une m…. de maladie, un cancer du sein. Nous voilà donc partis pour une année un peu particulière : adieu soleil, rhum et cocotiers, bonjour opération, chimio et dépression ! Très vite je me suis mise à écrire. Pourquoi l’écriture ? Tout d’abord, ce fut un exutoire. J’avais besoin de coucher sur papier mes blessures physiques et psychologiques, mes angoisses, mon combat. Rapidement, ce fut le moyen d’informer mon entourage des différentes étapes que nous traversions et de les rassurer. Pas évident d’être malade à plus de 6000 kilomètres des siens. Enfin, j’ai voulu écrire pour témoigner. J’ai voulu dire que non la maladie n’arrive pas qu’aux autres mais qu’elle n’est pas une fatalité. On peut l’accueillir, comprendre ce qu’elle a à nous dire et renaître, mieux vivre et sourire. Le livre témoignage « En mon sein », publié en mai 2016, raconte tout ça : l’annonce de la maladie, le déni, les traitements, le mode combat, l’armée de soldats, la descente aux enfers post-traitement, l’envie de tout « foutre en l’air » et puis et surtout la renaissance, la compréhension, le mieux-être. Après plusieurs mois de traitement les médecins m’ont dit : « ça y est les traitements sont finis, bon retour chez vous ! ». Mais ça n’a pas été aussi simple. Pour moi, le plus dur à vivre a été la période d’après traitements car tout se bouscule. Pourquoi ai-je été malade ? Quelle vie ai-je envie de mener ? Suis-je heureuse ? Ma vie jusqu’à aujourd’hui était-elle la vie que je devais avoir ? Dois-je tout quitter pour tout recommencer ? Je me suis beaucoup faite aider par une kinésiologue. « La kinésiologie est une méthode douce basée sur l’approche de la médecine traditionnelle chinoise. Elle implique le corps et le mental. Elle met en évidence par des tests musculaires, des déséquilibres énergétiques et les stress émotionnels qui empêchent l’individu d’utiliser toutes ses potentialités ».

Aujourd’hui, toute cette période est derrière moi. J’ai sauvé ma vie personnelle (ce qui n’a pas été simple car j’ai voulu tout quitter. C’était pour moi la seule façon de renaître) mais j’ai révolutionné ma vie professionnelle. Je croque de nouveau la vie à pleines dents ! De quoi ai-je envie aujourd’hui ? Toujours d’aventure, ça n’a pas changé. J’ai aussi envie de créer, de transmettre, d’exprimer mes émotions, mes sentiments. J’ai besoin de toucher les gens dans leur être le plus profond. J’ai besoin de faire du bien autour de moi, d’aider mon prochain. Comment y parvenir ? Pour moi, l’écriture est un excellent moyen. J’ai toujours aimé écrire : des chansons, des poèmes, des lettres d’Amour ou d’amitié… Aujourd’hui j’écris à temps plein ; l’écriture qui explique, qui fait du bien. Au-delà de ce livre témoignage « En mon sein », je viens d’écrire « Comment vivre son cancer au quotidien » publié le 15/03/2018 aux éditions de la Martinière ; un véritable compagnon de route de l’annonce de la maladie (tout type de cancer) jusqu’à la résilience. Par ailleurs, j’écris ponctuellement des articles pour des magazines ,  j’anime des ateliers d’écriture avec l’association le Labo des histoires et j’écris des livres jeunesse toujours autour du bien-être et du développement personnel.

Enfin, ma reconversion professionnelle n’est pas tout à fait terminée ; je viens d’être certifiée Kinésiologue. Cette pratique, dont je parlais plus haut qui m’a tellement aidée quand je n’allais pas bien. Aujourd’hui, c’est à mon tour d’aider chacun à trouver ce bien-être intérieur et ce petit truc au fond de lui qui lui permettra d’allumer sa flamme, d’exprimer tout son potentiel et ainsi vivre pleinement. (www.lakinesiobycaro.wordpress.com)

Voilà vous savez tout ! C’était un peu long non ?! Alors vraiment merci, merci si vous êtes arrivés jusqu’au bout !

A bientôt

Caroline Paufichet-Burnouf

Publicités

13 réflexions sur “Qui suis-je ?

    • Bravo pour ce beau résumé. Une belle découverte, je t’aime dans la vie et j’aime ton style dans l’écriture. Ca y est, je suis accro, me voilà impatiente de continuer à lire tes mots ;o)

      Aimé par 1 personne

  1. Bonjour Caroline ! Je vous découvre par l’intermédiaire de …Claire ….
    Nous vivons dans la même île ….celle de Martinique ….Depuis plus de …26 ans pour moi un peu moins pour vous mais nous nous rejoignons ! Vive Claire !
    Et le Bonheur d’ici peu de nous rencontrer toutes deux avant peut être toutes trois pour la dédicace bouquin ? Belle Route! A bientôt!

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Caroline, et ausssi Fabienne,
      Je suis moi aussi sur cette belle île qu est la Martinique depuis 2 ans et demi…et j ai aussi eu mes traitements ici, l année dernière. … peut être nous sommes nous croisées à Clarac…
      Au plaisir de vous rencontrer l une et l autre peut être un jour pour en discuter!!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s